Cours de danse privés, à domicile ou en salle.
France entière : cours de danse privés

Revue de Presse

REVUE DE PRESSE SAVOIR-DANSER.COM

Liste non exhaustive des médias ayant fait référence à notre agence de cours de danse privés.

 

marie claire

MARIE-CLAIRE

L’ouverture du bal d’un mariage est un grand moment où tous les yeux sont braqués sur les mariés, et une véritable angoisse pour ceux qui ne savent pas danser. Afin de faire de cet instant crucial le clou de la soirée, l’agence Savoir-danser vous propose des cours « spécial première danse ».

Vous redoutez la première danse de votre mariage car vous ne savez pas danser ? Ou vous souhaitez impressionner votre partenaire et vos invités ? L’agence Savoir-Danser vous propose de préparer à l’avance l’ouverture du bal de votre mariage grâce à des cours particuliers.

Valse viennoise traditionnelle, ouverture thématique ou chorégraphie personnalisée, tout est possible. Ainsi, les mariés peuvent choisir d’ouvrir le bal avec un mambo, une salsa ou un rock endiablé, une chorégraphie tirée d’un film, ou encore avec une « Funny First Dance ». Phénomène très en vogue aux Etats-Unis, les « Funny First Dances » sont des chorégraphies atypiques réalisées sur un ou plusieurs morceaux.

L’agence Savoir-Danser propose aux couples des formules comprenant 3 séances d’1h30, qui permettent d’acquérir des bases suffisantes dans la danse choisie ou d’apprendre une chorégraphie d’environ 2min30. Les prix commencent à partir de 35€, puis augmentent selon le nombre d’heures nécessaires et le type de danse choisie.

do it in parisDO IT IN PARIS

Voulez-vous danser ?

Comment surprendre vos invités à votre mariage ? En vous préparant à la traditionnelle danse des mariés ! La société Savoir Danser propose des stages personnalisés pour une ouverture de bal plus tendance ! Valse viennoise, chorégraphie d’enfer, enterrement de vie de jeune fille, débutants ou initiés, les coachs de danse sont là pour vous guider !

Prix : entre 230 et 350 €

le parisienLE PARISIEN

« Vous donnez des cours de Michael ? »

C’est le pas de la lune, « moonwalk » en anglais. Un mouvement de pas glissé, issu du breakdance et popularisé par Michael Jackson, qui donne l’impression que le danseur avance alors qu’il marche à reculons.
Depuis la mort du Roi de la pop, tout le monde veut s’y mettre. « Les gens n’arrêtaient pas de nous appeler pour savoir si on donnait des cours de Michael, alors on a créé nos propres ateliers MJ en janvier pour les enterrements de vie de garçon ou les ouvertures de bal, explique l’association Savoir danser, qui propose des cours à domicile dans toute la France. Le public est majorité des femmes trentenaires qui n’hésitent pas à se déguiser en mortes vivantes sur la chorégraphie de THRILLER.[…]

100 idées

100 IDÉES POUR RÉUSSIR UN ENTERREMENT DE VIE DE JEUNE FILLE
de Magali Bacilieri et Ludivine Boucheny, Editions FETJAINE

Les cours de danse de Savoir-Danser figurent bien évidement parmis les 100 idées pour enterrer sa vie de jeune filles parues aux éditions FETJAINE.

 

 

 

marieeMARIEE MAGAZINE

 

mariee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

figaroLE FIGARO MADAME

Beau-papa danse avec sa bedaine, le gendre écrase les pieds de belle-maman et l’épousée retient son père entraîné par La Valse à mille temps. Pour assurer une ouverture de bal digne de ce nom, les premiers rôles sont priés de prendre quelques cours.

Par Marine Deffrennes

Après la célébration, les discours et autres rituels, l’ultime confrontation avec le regard des invités se fait au moment de la première danse. Ensuite, vous serez libre de foncer sur le buffet des desserts. Pied de nez à ceux qui vous attendent au tournant d’une valse chancelante, après trois heures de leçons particulières, vous maîtriserez les bases et pourrez même présenter un pas de deux élégant.

Le forfait « Ouverture de bal » de Savoir-danser.com commence à faire parler de lui : un professeur diplômé d’État vient chez vous pour un cours à deux ou à quatre. « Le plus important, c’est de travailler l’assurance ; ensuite, on essaie d’acquérir la souplesse et le rythme », déclare David Ribet, responsable de Savoir-danser.com.

La nouvelle tendance observée, c’est l’ouverture de bal personnalisée. La valse peut en effet dérailler en chorégraphie hip-hop ou Tecktonik. Quand Le Beau Danube bleu enchaîne sur Michael Jackson ou un chaud tango, la salle n’a plus qu’à suivre. Apprendre les pas de Dirty Dancing ou faire revivre John Travolta et Olivia Newton-John, c’est possible. Le chorégraphe se plie à tous vos caprices.

Savoir-danser.com est le seul réseau de professeurs de danse diplômés d’État disposant de l’agrément national « Services à la personne », qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôts de 50 % sur tous les tarifs (cours particuliers et à domicile).

Forfait « Ouverture de bal traditionnelle » (3 h de valse à domicile ou en studio privé), 139 € après remise fiscale.
Forfait « Ouverture de bal personnalisée » (4 h 30 de danse chorégraphiée), 175 € après remise fiscale.

logo-lekipeL’ÉQUIPE MAGAZINE, Le Blog d’Amélie.

Ça swingue a la maison.

Pour le mariage de ma meilleure amie cet été, pas question de ne pas danser avec mon fiancé au son de Love Today, de Mika. Avant d’enflammer les dansefloors, des cours de rock s’imposent. Pour ne pas se ridiculiser en groupe, quoi de mieux qu’une séance avec Savoir-Danser, qui dispose d’un réseau de professeurs a Paris et dans toute la France?

Le jour J, il me suffit de pousser les meubles de mon salon. Avant de s’élancer, Patrick M., professeur depuis 20 ans, commence par m’apprendre la décomposition des pas sur les 6 temps musicaux. Je répète l’amorce, puis c’est parti pour des passes dans tous les sens. En musique, mon cavalier, très attentif, emboîte le pas : chassé, sur le côté, pas en arrière. On maîtrise nettement moins les figures… Pas grave, on s’en donne à cœur joie. Cette activité ludique qui exige néanmoins une grande concentration permet de se défouler et de se vider la tête. On se promet cet été de s’amuser sur les pistes et de vite reprendre des cours !

logo-social-ceRestons en forme!

La rédaction a testé… un cours de tecktonik !

Nouveau défi dans notre équipe de journalistes : nous aussi, on peut danser la tecktonik. Mais avant de nous lancer sur la piste du Metropolis, nous avons pris une leçon… dans les bureaux !

Prendre un cours dans une école de danse ? Vu et revu. L’agence Savoir-danser organise – c’est plus nouveau et plus rigolo – des séances de coaching dansant à domicile : salsa, valse… et tecktonik. Pour les fêtes, les enterrements de vie de célibataire ou, pour nous, les rassemblements entre collègues. Ils nous donc envoyé un coach au bureau…

1. On se désinhibe

Pas la peine de se mentir, notre équipe ne grouille pas de tecktonikeurs professionnels. Et, au début, chacun a même essayé de se trouver des excuses pour éviter de montrer son absence de talent en public : qui a mal à la cheville, qui a piscine, qui se propose de passer derrière la caméra ou de jouer les photographes… Mais quand faut y aller, faut y aller, comme on dit… Même si c’est pour courir au dernier rang se planquer derrière les plus grands !

2. On s’habille

Pas de tenue correcte exigée… mais quelques conseils vestimentaires donnés par Savoir-danser : ‘”La mode est aux vêtements très près du corps, avec souvent des pointes de turquoise et de fluo, ainsi que des habits à damiers et à carreaux”. Inutile de préciser que le dress code n’a pas vraiment été respecté !

3. On prend un mini-cours théorique

Alexandre arrive avec une petite crête sur la tête, certes, mais point de fluo ni de carreaux plein le tee-shirt et les baskets. L’occasion d’apporter quelques rectifications : ”La télé et Internet véhiculent beaucoup de clichés sur la tecktonik”. Et de nous rappeler le B-A-BA : ”Tecktonik est une marque déposée, mais la danse, elle s’appelle l’électro”. Voilà qui est dit, place à la pratique.

4. On passe à la chorégraphie

Alexandre a préparé deux mini-chorégraphies, faciles, précise-t-il, pour nous, grands débutants. Il nous montre les mouvements, on les répète lentement, puis on enchaîne… et on accélère ! Ça mouline des bras, ça les passe derrière la tête, ça s’enroule les poignets, ça fait des écarts de jambes sur le côté… Et surprise, ça suit ! Enfin, après un peu d’entraînement pour nous… et beaucoup de patience pour Alexandre, qui explique, décortique, re-décortique, corrige…

5. On devient public

Répéter les chorés en rang devant Alexandre, passe encore. Mais là où ça se corse, c’est quand il nous demande de nous mettre en cercle et d’entrer chacun son tour au beau milieu de la ronde… et de danser devant tout le monde. Et en improvisant quelques mouvements, s’il vous plaît ! Autant dire qu’à la redac, on ne bouscule pas au portillon pour se donner en spectacle. Etape finale, la démo du coach : bizarrement, ça paraît beaucoup plus facile, et plus rapide, et plus joli, quand c’est le pro qui fait son show !

Florence Martin

logo-20-minutes20 MINUTES

ON A CHECKÉ

La tecktonik dans ma boîte !

Repassage, ménage, cours de maths pour votre nullard de fiston.
Les services à la personne, c’était pratique, pas cher mais pas très funky. Vous, vous avez toujours rêvé d’enchaîner un moonwalk parfait ou des pas de salsa caliente devant un parterre médusé. Sauf que vous ne savez pas danser, et que c’était la lose sur le dancefloor.
Deux possibilités s’offraient à vous : vider consciencieusement le bar jusqu’à désinhibition totale (avec gros risque de se lancer dans une chenille qui démarreuhh).
Ou louer les services d’un coach pour l’équivalent du PIB du Malawi.

Ça, c’était avant.

Aujourd’hui, le site Internet SAVOIR-DANSER.COM envoie un professeur agréé dans votre salon, pour une séance de rattrapage en salsa, rock, tango, remboursable à 50% et payable en chèques emploi-service.
Autre possibilité, la jouer corporate, et faire bénéficier toute son entreprise de ces cours privés (pas concernés par la remise fiscale). Plus rigolo qu’un team building rosé-Calzone à la pizzeria du coin.Chez 20 Minutes, on a testé et apprécié le cours collectif de tecktonik Après, si vous choisissez le cours de country, c’est votre problème.

le nouvel observateurLE NOUVEL OBSERVATEUR

A votre service !
Baby-sitters, bricoleurs, chauffeurs… La variété des services à la personne n’est pas toujours connue. Panorama des bons plans et des pièges dans ce secteur en plein boom. […]

A tester aussi pour ceux qui n’aiment pas l’ambiance «je danse avec un inconnu» : le cours de danse de salon à domicile, très prisé avant un mariage ! Savoir-Danser fait intervenir, chez vous, ses professeurs diplômés pour vous enseigner la danse de votre choix.

– Coaching sportif : www.sport-pros.com, à partir de 65€ / heure.
– Danse chez soi : www.savoir-danser.com, à partir de 65 Euros/heure.

trucs de nanaTRUC DE NANA

Apprendre à danser… ça commence chez soi!

Pourquoi sortir de chez soi quand on s’y sent si bien ? C’est précisément la question que s’est posé David Ribet qui, compte-tenu du succès actuel des coachs sportif à domicile, a repris ce concept pour l’appliquer à un domaine pour le moins inattendu : la danse.

On pense en effet à tord qu’une salle de plusieurs kilomètres carrés affublée d’un mur entièrement recouvert de miroirs nickel chrome est indispensable à l’apprentissage d’une telle discipline. Eh bien réjouissez-vous, votre petit salon fera (pour une fois) tout à fait l’affaire. Une fois les meubles poussés, vous pourrez danser ce qu’il vous plaira, seule ou entre copines, et votre professeur particulier veillera à ce qu’il n’y ait pas de faux pas. En parallèle des danses traditionnellement enseignées comme le tango, la salsa ou le modern’jazz, des cours de rattrapage sont également proposés à celles qui n’ont jamais vraiment osé la Tecktonik ou qui ont toujours rêvé d’épater la galerie avec un de ces bons vieux Moonwalk. Tout cela est possible et bien plus encore. L’avantage de cette nouvelle formule est peut-être que, le regard des autres en moins, on ose plus, et par conséquent, on progresse plus vite.

Quant aux tarifs de cette prestation, ils sont certes un peu plus élevés que ceux des cours « classiques », mais mieux vaut-il investir un peu plus si l’on souhaite faire de réels progrès et ne plus rester planté au bar en boîte de nuit ou être la plus gracieuse lors de son mariage.

Alors si vous avez envie de vous dégourdir un peu les jambes, choisissez votre propre horaire et commandez votre prof sur Savoir-danser.com

Par Anne-Charlotte B

le mondeLE MONDE

Pied gauche, pied droit, le tango s’apprend à la maison

Une petite société a saisi le retour de la danse en couple – et du tango en particulier – pour lancer des cours à domicile.

En avant pied gauche, en avant pied droit, en avant pied gauche, de côté pied droit, en avant pied gauche, en avant pied droit, balancé arrière-avant-arrière, en arrière pied droit, de côté pied gauche, assemblé. On recommence. » Sans musique, mais avec rires garantis.
Il y a eu les soins, le coiffeur, la pizza, le sushi, la gym, le massage, voici la danse à domicile. Pour les hésitants du tempo, les inquiets de la volte, les pas très bien latéralisés des pinceaux. Pour les timides aussi qui préfèrent répéter à huis clos. A ceux-là, une société, Savoir-danser, propose désormais ses services. Rendez-vous a été pris avec Emilie, destination tango.

Elle a 29 ans, est championne de France de danses latino-américaines, vient de se classer neuvième au championnat du monde. Ça en impose au débutant. Mais, en bonne prof, elle encourage le moindre progrès. Le pas de base à peu près intégré, Emilie ajoute le rythme. Cela donne : lent, lent, vite, vite, lent, lent, vite, vite, lent, vite, vite, lent. Ouf !
Savoir-danser a sur son carnet de bal des séances de salsa, hip-hop, be-bop, valse viennoise, claquettes… Pas besoin d’un salon grand comme la galerie des glaces : 4 m2 suffisent pour un couple d’amateurs de bandonéons. Aux tentés par le rock acrobatique, mieux vaut ne pas habiter une chambre sous les toits.
En avril de cette année, Anne Berrier, 28 ans, et David Ribet, 30 ans, ont lancé une société de cours de gym à domicile. L’idée de la danse leur est venue en septembre. A l’évidence, cela répond à une demande. « La mode de la salsa a ramené le goût à la danse partagée, observe Emilie, particulièrement chez les trentenaires lassés de se dandiner sur des musiques techno. »
Emilie donne aussi des cours dans des écoles qui ont pignon sur rue, mais aime bien aller chez les gens découvrir leur univers, « et ils sont bien plus détendus ». Certes, à domicile, la séance d’une heure en individuel se monte à 89 euros pour les danses de salon (valse, tango, rock, paso doble), les plus demandées. Les prix des écoles de danse peuvent être plus bas pour un cours collectif. Mais Savoir-danser est agréé par l’Etat pour les cours à domicile, comme la coiffure ou le kiné. En vertu de la loi Borloo, ce type d’activités permet au client de déduire de sa déclaration la moitié de ses dépenses. La leçon de tango revient donc à 44,50 euros…
A ce propos, il est temps de mettre de la musique, Quarteto Cedron par exemple. Pied gauche, pied droit, lent, lent, vite, vite…. Le cavalier en prend un peu pour son orgueil, c’est Emilie qui guide d’abord, et puis un peu moins, et puis presque plus du tout mais la satisfaction de son rôle d’homme retrouvé est de courte durée : il va falloir tourner maintenant, « toujours dans le sens contraire des aiguilles d’une montre », précise Emilie. C’est sûrement pourquoi le tango a de la mélancolie, car il fait remonter le temps.
Les cours peuvent se prendre à deux, par exemple de futurs époux qui ne veulent pas rater la valse de leur mariage. Ou à plusieurs aussi, entre amis pour briller à la prochaine fête. Cette société dispose d’un réseau national d’une soixantaine de professeurs.
C’est pas tout de ne pas s’emmêler le tempo, il faut aussi penser à mettre son bras droit « en accoudoir » et les pieds doivent « épouser le sol ». Plusieurs séances seront nécessaires avant de s’inscrire dans un concours.

Reportage sur Les cours de danse à domicile avec en interview l’un de nos professeurs de Salsa, Freddy, et l’une de nos clientes expliquant ses motivations à prendre des cours privés.

internauteL’INTERNAUTE

La date de votre mariage approche mais vous ne savez toujours pas enchaîner deux pas de danse ? Eh bien, les professeurs de savoirdanser.com proposent de se déplacer chez vous pour vous apprendre tous les secrets d’une valse réussie. Seule, à deux et même en groupe, vous bénéficiez d’un cours sur mesure, quel que soit votre niveau. Des danses latinos, aux danses de salon en passant par les danses urbaines, les prix varient de 65 euros à 149 euros. Des tarifs certes un peu élevés mais qui vous permettent une réduction fiscale de 50 %.